Climat et Energie

Un Plan Climat Energie Territorial (PCAET) est un projet territorial de développement durable qui a pour finalité la lutte contre le changement climatique. Institué par le Plan Climat national et repris par les lois Grenelle et la loi de transition énergétique pour la croissance verte, c’est un cadre d’engagement pour le territoire.

Les communautés de communes de plus de 20 000 habitants doivent mettre en œuvre leur PCAET avant le 31 décembre 2018.

Ce projet territorial stratégique a pour objectifs :

  • de réduire les émissions de GES du territoire (volet « atténuation ») ;
  • d’adapter le territoire aux effets du changement climatique, afin d’en diminuer la vulnérabilité (volet « adaptation »).

Le PCAET est valable 6 ans avec une évaluation au bout de 3 ans.

Les 6 communautés de communes du pays de Brest sont accompagnées par le Pôle métropolitain du pays de Brest pour la phase d’élaboration de leur PCAET.

Un diagnostic en cours

Le diagnostic du territoire de la presqu’île de Crozon et de l’Aulne Maritime va permettre de :

  • Connaître la consommation d’énergie du territoire et par secteurs d’activité ( habitat, transport, agriculture..)
  • Faire l’état des lieux des énergies renouvelables par filière : éolien, solaire thermique, photovoltaïque, hydroélectricité, bois énergie, énergies marines…
  • Cartographier les réseaux, évaluer la capacité d’injection supplémentaire par type d’énergie

Un plan d’actions doit ensuite être mis en place avec des objectifs chiffrés  de réduction des émissions de GES et d’adaptation du territoire.


Indépendance énergétique

La Presqu’île de Crozon produit actuellement 8% de l’énergie consommée sur son territoire. Pour augmenter son indépendance énergétique, elle doit exploiter les énergies renouvelables dont elle dispose : bois bûche, bois déchiqueté (filière bois énergie à développer en collaboration avec les agriculteurs), solaire photovoltaïque et solaire thermique, éolien de petite taille, méthanisation des déjections animales, énergies marines…
La maîtrise, voire la diminution des consommations permettrait également de diminuer notre dépendance énergétique.


La piscine Nautil’Ys chauffée au bois

Depuis plusieurs années, la piscine Nautil’Ys s’efforce de réduire ses consommations énergétiques ; en effet, des quantités importantes de gaz et d’électricité sont nécessaires pour chauffer l’air et l’eau des bassins.
Sur les conseils d’Ener’gence, la communauté de communes a donc fait le choix d’une solution avantageuse d’un point de vue écologique et économique : l’installation d’une chaufferie fonctionnant grâce à des plaquettes de bois, en remplacement de l’une des deux chaudières gaz arrivée en fin de vie. Cette chaufferie mise en fonctionnement en mai 2016 permet une réduction de 11% de la consommation d’énergie primaire, et une réduction de 67% des rejets de gaz à effet de serre dans l’atmosphère.
Le coût total, de 621 884 €, a été subventionné à 65 % par La Région Bretagne et l’Europe.


Permanence d’Ener’gence

Tout savoir sur les permanences liées à l’habitat et à l’énergie

Dernière publication

Lettre d'information

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.