La communauté de communes

Depuis le 1er janvier 2017, les communautés de communes de la presqu’île de Crozon et de l’Aulne maritime ont fusionné en application de la loi Notre, qui a élevé le seuil démographique des communautés de communes à 15 000 habitants.

Le nouveau territoire, d’une superficie de 281,44 km2, compte 24 073 habitants et est composé de dix communes : Argol, Camaret-sur-mer, Crozon, Landévennec, Lanvéoc, Le Faou, Pont-de-Buis–lès-Quimerc’h, Roscanvel, Rosnoën, Telgruc-sur-mer.

Le siège de la nouvelle intercommunalité baptisée “Communauté de Communes Presqu’île de Crozon – Aulne Maritime” est à Crozon et une antenne est conservée au Faou pour garantir un service de proximité aux habitants de l’Aulne maritime.

Pourquoi une Communauté de Communes ?

La Communauté de Communes permet de regrouper les moyens des communes membres dans le but d’offrir de meilleurs services et de mettre en oeuvre des projets ambitieux qu’une commune seule ne pourrait financer.

Par exemple, la collecte et le traitement des ordures ménagères seraient difficiles à gérer pour une commune seule en raison des contraintes financières et règlementaires.
Elle exerce les compétences qui lui ont été transférées par les communes membres.

Lettre d'information