Comment fonctionnent les déchèteries ?

Les déchèteries sont ouvertes aux habitants, professionnels et services publics du territoire.

N’hésitez pas à vous y rendre pour y déposer vos déchets encombrants, polluants ou vos déchets verts qui seront ainsi valorisés. Ce geste citoyen permet de valoriser ou de recycler les déchets et d’éviter la pollution de l’environnement.

L’accès aux déchèteries et aux plates-formes de déchets verts de Kerdanvez et de Navarrou se fait grâce à la carte d’accès Déchets depuis juillet 2016. La déchèterie de Kerguelen sera quant à elle équipée d’un contrôle d’accès en 2019. Il s’agit de la même carte qui donne accès aux colonnes semi-enterrées. Si vous ne l’avez pas encore, il suffit de venir la retirer à la communauté de communes (siège de Crozon ou antenne du Faou).

  • Déchèterie de Kerdanvez – Zone de Kerdanvez – CROZON – Tél.  : 02.98.16.01.49
  • Déchèterie de Navarrou – Lambézen – CAMARET – Tél. : 02.98.27.95.28
  • Déchèterie de Kerguelen – ROSNOEN – Tél. : 02 98 81 95 51

Horaires d’ouverture

 Période  Crozon Camaret Rosnoën
1er avril au
30 septembre
Du lundi au
samedi :
9h-11h55 et
13h30-17h45
Lundi, mardi, jeudi, vendredi, samedi :

9h-11h55 et
13h30-17h45

Lundi, mercredi, vendredi, samedi :

9h-11h55 et
13h30-17h45

1er octobre au
31 mars
Du lundi au
samedi :
9h-11h55 et
13h30-16h45
Du lundi au samedi
(sauf mercredi) :
9h-11h55 et
13h30-16h45
Lundi, mercredi,
vendredi, samedi :
9h-11h55 et 13h30-16h45
Jours de fermeture Dimanche et jours fériés  Mercredi, dimanche et jours fériés Mardi, jeudi, dimanche
et jours fériés

Que peut-on y apporter ?

 Voir la liste des déchets acceptés en déchèterie

 Voir la liste des déchets refusés en déchèterie et les coordonnées des repreneurs


Tarifs 2018

Particuliers

La facturation des entrées (au-delà des 15 entrées déchèterie déjà comprises dans la redevance incitative) se fera en 2019, lorsque la déchèterie de Rosnoën sera équipée.

L’accès aux déchèteries ne sera payant qu’à partir de la 16e entrée dans l’année, au tarif de 5 €.

Les barrières des plates-formes de déchets verts s’ouvrent également grâce à la carte ; cependant, le nombre d’entrées restera illimité et non facturé.

Le dépôt de déchets d’activités de soins ne sera pas facturé.

Professionnels

Voir les tarifs 2018 de la redevance incitative et des déchèteries


Déchets électriques et électroniques

N’oubliez pas d’apporter en déchèterie tous vos objets électriques ou à piles, petits ou grands : vous contribuerez à leur valorisation et aiderez à préserver notre environnement.

Vieux appareils électroménagers, téléviseurs, outils électriques, écrans, téléphones, jouets, ampoules recyclables… Tous ces Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques, appelés aussi DEEE ou D3E, contiennent des matières premières précieuses et des composés polluants.

Les déchèteries les récupèrent et les stockent ; Eco Systèmes, un organisme spécialisé dans la valorisation et la dépollution de ce type de déchets, les trie et les transporte vers les différents sites de traitement.

Que deviennent-ils ?

Les DEEE sont triés en quatre familles nécessitant un traitement spécifique :

  • le « gros électroménager froid » (réfrigérateurs, congélateurs…) dont le recyclage nécessite au préalable l’extraction puis le traitement des chlorofluorocarbones (CFC) et autres gaz à effet de serre,
  • le « gros électroménager hors-froid » (lave-linge, cuisinières…),
  • les « petits appareils » (aspirateurs, sèche-cheveux, grille-pain, cafetières, fers à repasser, jouets, téléphones portables, outils…),
  • et les « écrans » (ordinateurs, téléviseurs) qui doivent auparavant être dépollués.

Les produits sont ensuite ré-employés ou recyclés : à terme, 70 à 80% du poids de ces différents appareils seront valorisés !


Déchets toxiques

Allume-feux, mastic, peinture, filtre à huile, solvant, insecticide, engrais… Ces produits sont des déchets diffus spécifiques, issus de produits chimiques, et doivent être apportés en déchèterie !

Un DDS (Déchet Diffus Spécifique) est un déchet ménager issu d’un produit chimique. Il se présente sous forme liquide, solide, pâteuse ou gazeuse, dans des cartons, aérosols, pots… Les DDS sont dangereux pour les milieux naturels, la faune et la flore, la santé.

Les DDS sont des produits de bricolage, d’entretien de la maison et de la voiture, ou de jardinage. Des pictogrammes de danger figurent sur leur emballage. Attention, certains en sont exempts : enduits, filtres à huile de voiture…

Que faire de mes DDS ?

Inflammables, explosifs, nocifs, ces déchets sont aussi dangereux pour vous que pour l’environnement. Faites le tri dans vos vieux produits, et ne les jetez surtout pas à la poubelle ou dans les canalisations ! Rapportez-les en déchèterie, dans leur emballage d’origine, afin qu’ils soient valorisés ou éliminés dans le respect de l’environnement.

En savoir plus sur le site d’Eco DDS


Piles

Les piles contiennent des métaux rares, et certaines des métaux lourds toxiques pour la santé et l’environnement (mercure, plomb, cadmium notamment).

Si elles sont jetées dans la poubelle d’ordures ménagères, elles seront  incinérées et leurs métaux lourds pollueront les eaux et les sols.

Pourtant, 30 % seulement d’entre elles sont récupérées par des filières de recyclage pour valoriser leurs composants et extraire les substances dangereuses…

Pour vous aider à stocker et à apporter facilement toutes vos piles usagées en déchèterie ou dans votre magasin, la Communauté de Communes, en partenariat avec la société Corepile, met à votre disposition des petites boîtes cartonnées. N’hésitez pas à les demander !


Déchets d’activité de soins

Depuis le 1er janvier 2013, la collecte et le traitement des déchets d’activité de soins sont assurés par DASTRI, éco-organisme agréé. L’objectif est d’assurer leur prise en charge de manière sécurisée et conforme à la réglementation.

Sont concernés les patients s’administrant un traitement médical et/ou réalisant de l’auto-surveillance hors structure de soins et sans l’intervention d’un professionnel de santé.

Une boîte à aiguilles est remise gratuitement en pharmacie sur présentation de l’ordonnance, et non plus en déchèterie. Une fois pleine, la boîte à aiguilles doit être apportée en déchèteries, seuls points de collecte habilités en presqu’île.

Les produits concernés sont les déchets à risques infectieux perforants (piquants, coupants, tranchants) : aiguilles, seringues, cathéters, auto-piqueurs, micro-perfuseurs… et les médicaments utilisés dans ces dispositifs (ex : insuline).


Déchets inertes (gravats) des professionnels

L’ISDI a été créée en mai 2013. Ce projet communautaire, d’un coût d’environ 120 000 euros, répond à un besoin de traitement des gravats issus des déchèteries ou produits par les professionnels du territoire.

L’ISDI est située au fond de la zone de Kerdanvez, derrière le refuge SPA et la nouvelle plate-forme de compostage des déchets fermentescibles.

L’ISDI a une surface de 24 500 m2 ; la durée d’exploitation prévue est de 30 ans. 6 500 tonnes de déchets inertes peuvent être acceptées chaque année.

Déchets acceptés

Sont acceptés les déchets de chantier qui ne subissent pas de modification physique ou chimique dans le temps : pierres, béton, parpaings, briques, carrelage, faïence, tuiles, ardoises, vitrages simples, enrobés…

Déchets refusés

Sont refusés plâtre et placo-plâtre, fibrociment amianté, polystyrène, laine de roche, sacs plastiques, ciment en sac, bidons, seaux, bois, métal.

Modalités d’accès

Le site est géré par la communauté de communes ; les professionnels du territoire qui souhaitent y apporter leurs gravats doivent signer une convention et un protocole de sécurité.

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.