Les fortifications

 

Fort du Gouin

Fort du Kador

Fort de Landaoudec

Fort de Lanvéoc

Tour Vauban

Réduit du Toulinguet

La Route des fortifications est composée de 16 sites fortifiés. Ces sites ont été choisis pour leur accessibilité et leur intérêt historique, mais aussi parce qu’ils se situent dans des paysages magnifiques invitant à la promenade.

 

Lostmarc’h : éperon barré (âge du Fer) et corps de garde (XIXe s.)

Motte féodale de Rozan : vestiges d’enceinte défensive (Xe – XIIe s.)

Ancienne abbaye de Landévennec : enceinte défensive (XIIIe – XIVe s.)

Tour Vauban de Camaret (XVIIe s.), inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO dans le cadre du réseau des14 sites majeurs Vauban

Kador : batterie en U (XVIIIe s.), vestiges de poudrière (XIXe s.)

Portes des lignes de Quélern : vestiges (XVIIIe – XIXe s.)

Pointe des Espagnols : tour modèle 1er Empire (XIXe s.)

Toulinguet : tour modèle 1er Empire (XIXe s.)

Aber : corps de garde défensif (XIXe s.)

Postolonnec : corps de garde défensif (XIXe s.)

Kador : corps de garde défensif (XIXe s.)

Roscanvel : corps de garde défensif (XIXe s.)

Gouin : corps de garde défensif (XIXe s.)

Fort de Lanvéoc : porte (XIXe s.)

Fort de Landaoudec (XIXe s.)

 Kerbonn : batteries et magasin à poudre (XIXe s.) et blockhaus (XXe s.) 

 

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.