Réserve naturelle

La Réserve naturelle régionale des sites géologiques de la presqu’île de Crozon, labellisée “Espace Remarquable de Bretagne (ERB)” a été créée en 2013 par la Région Bretagne.

Il s’agit d’un espace protégé constitué de 27 sites côtiers distingués pour leur patrimoine géologique exceptionnel (sites issus de l’Inventaire régional du patrimoine géologique, réalisé par la Société géologique et minéralogique de Bretagne), mais aussi pour la biodiversité qu’ils abritent.

La réserve concerne 7 communes en presqu’île de Crozon et s’étend sur 29 hectares (côté terrestre) et 129 ha (côté marin).

Objectifs

Protéger, gérer, valoriser et faire découvrir les sites géologiques et leurs richesses sont les grandes missions de la réserve.
Elles sont déclinées sous forme d’un plan de gestion, véritable “tableau de bord” du gestionnaire.

Patrimoine naturel

Né au fond de la mer, le sous-sol de la presqu’île de Crozon est principalement constitué de roches sédimentaires âgées de -550 à -360 millions d’années (Ma). Il s’agit essentiellement de grès et de schistes, correspondant à d’anciens dépôts marins de sable et de vase qui se sont consolidés en enregistrant les conditions de vie du passé (fossiles d’animaux, pistes de vers, rides de sable, …).

Quelques roches calcaires, issues de la sédimentation de coquilles d’organismes marins, et d’autres magmatiques, issues d’épisodes volcaniques, participent à la géodiversité de ce territoire d’exception.

Les sites de la réserve naturelle offrent un véritable voyage dans le temps et constituent un musée à ciel ouvert, propice à la découverte des Sciences de la Terre et à la recherche scientifique.

Fonds marins fossiles (-475 Ma) Coulées de lave (-448 Ma) Coraux fossiles (-410 Ma) Flèches littorales (- 6 000 ans)

espace

Du fait de sa mosaïque de milieux naturels, la presqu’île se distingue également par une forte diversité d’espèces animales et végétales. Plusieurs espèces d’intérêt patrimonial sont présentes sur la réserve naturelle (le Crave à bec rouge, le Grand rhinolophe, la Loutre, le Petit statice, le Grémil à rameaux étalés, …).

Crave à bec rouge (M.Huteau) Grand Rhinolophe (O.Farcy) Petit statice (M.David) Grémil prostré (S.Coat)

Réglementation

Pour que chacun puisse apprécier ce patrimoine, il est interdit de le dégrader (déchets, inscriptions, feu, camping) et de prélever des roches, minéraux et fossiles sur la réserve, sauf autorisation exceptionnelle à des fins scientifiques ou de gestion.

Gouvernance, Partenaires et Financement

La réserve est sous la responsabilité du Conseil régional de Bretagne.
La Communauté de communes Presqu’île de Crozon-Aulne maritime en est le gestionnaire et a pour mission d’assurer la conservation du patrimoine géologique et écologique qu’elle abrite, ainsi que d’en faire un atout scientifique et touristique, en partenariat avec la Maison des Minéraux.
Un Comité consultatif de gestion, qui représente tous les acteurs du territoire, et un Conseil scientifique, constitué d’experts issus de diverses disciplines, ont été créés pour suivre et assister ce projet.
La réserve associe de nombreux partenaires, dont la Maison des Minéraux (partenaire pédagogique), le Parc naturel régional d’Armorique, le Parc naturel marin d’Iroise, les 7 communes concernées par les sites, les 68 propriétaires, les usagers du territoire, le Département, le Conservatoire du littoral, l’Etat, l’Europe, les experts scientifiques et les associations de protection de la nature.
La réserve bénéficie d’un financement de la Région Bretagne, de l’Europe (via le fonds FEADER) et de la Communauté de communes.

Dernière publication

Lettre d'information

Nous utilisons des cookies pour vous proposer une meilleure expérience de navigation, des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts, pour en savoir plus consultez notre politique de confidentialité.